Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Communication des documents

 

L'accès à ce fonds se fait sur demande motivée auprès des bibliothécaires en remplissant la demande de consultation de documents


pdfDemande de communication de documents patrimoniaux

(avec présentation d'une pièce d'identité qui sera photocopiée).

Il est conseillé de se munir d'un appareil photographique afin de pouvoir effectuer des copies de documents.
Un ouvrage des fonds patrimoniaux est par définition un livre qui a traversé les siècles. Il est le témoin culturel d'une époque passée mais aussi celui des années futures.

Aussi la conservation de ces documents revêt une importance particulière. C'est pourquoi nous vous demandons de bien vouloir suivre les recommandations ci-après pour y accéder.

 

Horaires d'ouverture de la salle


Mardi et Vendredi de 14h00 à 16h00 (hors vacances scolaires)

 

Conditions de consultation sur place

Il est nécessaire de remplir une fiche de demande de communication de documents (deux livres communiqués sur place au maximum en même temps).

Tout objet, excepté feuilles et crayons papier, est déposé obligatoirement à l'entrée de la salle.
La consultation se fait obligatoirement sous la surveillance d'un responsable dans la salle réservée à cet effet qui vérifiera les documents consultés après utilisation.
Le personnel de la médiathèque fait connaître aux lecteurs le maniement des instruments de recherche, et au besoin les guide dans leurs recherches.

Les chercheurs sont invités à déposer un exemplaire de leurs travaux, thèses,mémoire... élaborés à partir des fonds ou collections conservés à la médiathèque.

 

Précautions de manipulation des ouvrages 

Tout lecteur est responsable des documents qui lui ont été remis en communication.

Les documents doivent être traités avec le plus grand soin. Il est interdit de les utiliser comme support d'écriture, de s’appuyer sur un document ou d'empiler les livres les uns sur les autres, de même que d’y apporter des annotations, de souligner ou de crayonner ces documents.

Afin d’éviter toute dégradation matérielle accidentelle des documents lors de leur consultation, l’utilisation des encres en bouteille, des colles, des ciseaux et des cutters sont formellement interdits dans la salle de lecture.

Les vols ou dégradations feront l’objet de poursuites sur la base des articles 254 et 257 du code pénal.

Les photocopies sont proscrites sauf s'il s'agit de documents de substitution (ex. : les microfilms...).

La photographie sur place des documents est éventuellement possible après accord du conservateur et sans utilisation du flash.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.