Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Après quoi court-on ?

 

 

booktubelgcentete article

© Solaris Distribution

Alors que du côté de Saint-Joseph, le 22 septembre 2019, ils seront plusieurs centaines à courir pour des pommes. On peut se demander pourquoi la course à pied se développe tant en ce moment.

On en voit partout, de tout âge, des hommes ou des femmes galopant pour quelques tours de pistes ou sillonnant sur plusieurs dizaines de kilomètres les chemins de montagnes. Les coureurs et coureuses ont chacun des profils particuliers, et on a l'habitude de dire qu'il y a autant de raison de courir qu'il y a de pratiquants et pratiquantes.

Voici une présentation de deux documents vidéo qui traitent ce sujet de manière extrêmement intéressante.

 

La solitude du coureur de fond

La solitude du coureur de fond est à son point de départ un roman qui fut adapté au cinéma par Tony Richardson. L'histoire se déroule dans l'Angleterre des années 60. Colin, arrêté pour un vol, est envoyé en maison de redressement. La direction tente d'utiliser ses capacités dans une compétition d'athlétisme. Colin devra essayer de choisir entre son amour pour ce sport et pour la liberté, et l'injonction à la réussite de cette société.

Que ce soit pour la peinture que ce film fait de la société anglaise de l'époque, pour les scènes d'entraînement ou pour ses répliques qui donnent force et courage, ce film peut devenir un de vos films référence. Un film où le mot cavale prend pleinement son double sens.

 

Free to run

Free to run, est un documentaire retraçant le développement de la course à pied. À travers les précurseurs farfelus de la course longue distance et de plusieurs autres histoires autour de la course de fond, ce documentaire pousse le sujet au-delà de la performance physique. Parmi tous ces récits assez incroyables, on retiendra tout particulièrement la partie sur la lutte des femmes interdites à la pratique de ce sport et qui ont forcé les règles fixées par les masculinistes encadrant l'athlétisme (médecins, organisateurs, membre des fédérations). Le combat et les témoignages des actrices de cette émancipation devraient nous inspirer aujourd'hui pour engager un nouveau bras de fer pour sortir cette pratique des mains de promoteurs du "marché du sport".

 

À noter également que dans les médiathèques du Réseau, vous pourrez retrouver les réflexions sur la course à pied de "l'extra terrestre" des courses ultra, Kylian Jornet, Courir ou mourrir, ainsi que le livre Born to run, que de nombreuses personnes considèrent comme un livre référence sur le sujet.

 

acces article"Courir pour des pommes", Saint-Joseph, le 22 septembre 2019

 

 

icone loupe Dans vos médiathèques :

OPAC Sélection de notices

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.