Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Top départ !

 

blog recits voyages

 

Une sélection de récits de voyage à découvrir cet été

Dans De l’art d’ennuyer en racontant ses voyages, Matthias Debureaux dresse un portrait moqueur du baroudeur et écrit : "Chaque année, plus de 700 millions de touristes parcourent le monde. En 2010, ils seront 1 milliard à vous assommer avec leur récit de voyage."

Voici six livres qui le feront mentir !

  • Pour les fous des cimes 

Cognetti
Sans jamais atteindre le sommet. Voyage dans l’Himalaya
de Paolo Cognetti

 "J'ai fini par y aller vraiment, dans l'Himalaya. Non pour escalader les sommets, comme j'en rêvais enfant, mais pour explorer les vallées. Je voulais voir si, quelque part sur terre, il existait encore une montagne intègre, la voir de mes yeux avant qu'elle ne disparaisse. J'ai quitté les Alpes abandonnées et urbanisées et j'ai atterri dans le coin le plus reculé du Népal, un petit Tibet qui survit à l'ombre du grand, aujourd'hui perdu. J'ai parcouru 300 kilomètres à pied et franchi huit cols à plus de 5 000 mètres, sans atteindre aucun sommet. J'avais, pour me tenir compagnie, un livre culte, un chien rencontré sur la route, des amis : au retour, il me restait les amis."

 

  • Pour les amateurs d’histoire

paquebotpouroran
Un paquebot pour Oran
de Guillaume de Dieuleveut

 "Explorée par les marins de l'Antiquité, sillonnée par les marchands et les pirates du Moyen Age, c'est la plus ancienne mer du monde, la plus mythique. Littéralement 'au milieu des terres', entre Orient et Occident, la Méditerranée est à nos portes mais nous la connaissons pourtant si peu. Un jour d'automne, Guillaume de Dieuleveult embarque pour Oran sur un modeste ferry, aux côtés de ces Algériens de France ou de ces Français d'origine algérienne qui retournent "au bled". Entre récit de voyage et livre d'histoire, il nous raconte son périple et remonte le temps, des conquêtes espagnole, arabe, puis française, au départ des derniers pieds-noirs. Il dresse, ce faisant, le portrait d'un pays à la beauté sans pareille, à l'écart des clichés. Et nous permet de mieux le comprendre, au-delà des cicatrices de l'histoire."

 

  • Pour les lecteurs en quête de grands espaces 

L aventuriere des sables
L'aventurière des sables. 14000 kilomètres à pied à travers les déserts australiens
de Sarah Marquis

 "14 000 kilomètres à pied à travers les déserts australiens. Tel est le premier grand défi que s'est lancé Sarah Marquis, en 2002. Un périple de 17 mois où elle devra affronter la faim, la soif, les feux de forêt, les dingos qui dévorent sa tente et les crocodiles qui la guettent ! Mais les paysages inoubliables qu'elle traverse, les kangourous qui dorment près d'elle et les moments rares en compagnie des Aborigènes valent tous les sacrifices. […] Une quête d'absolu."

 

  • Pour les amoureux des villes

platanes distanbul
Les platanes d’Istanbul 
de Tassia Trifiatis-Tezgel et Caroline Lavergne

"A mi-chemin entre la chronique de voyage et le journal intime, Les platanes d'Istanbul offre au lecteur une vision émouvante et insolite de la cinquième plus grande ville du monde, hors des sentiers battus et à l'écart des seuls lieux touristiques. Résultat d'une création à quatre yeux et à quatre mains, c'est aussi une ode aux femmes et à l'amitié féminine en particulier. Après Judas (2007) et Mère-grand (2011), Tassia Trifiatis-Tezgel continue ici son exploration des questions du métissage culturel, des racines, des liens familiaux, de la relation particulière que l'humain entretient avec son territoire, dans une langue sensible, poétique et audacieuse."

 

  • Pour les cyclistes

danube
Sur la route du Danube
d’Emmanuel Ruben

"À l'été 2016, Emmanuel Ruben entreprend avec un ami une traversée de l'Europe à vélo. En quarante-huit jours, ils remonteront le cours du Danube depuis le delta jusqu'aux sources et parcourront 4 000 km, entre Odessa et Strasbourg. Ce livre-fleuve est né de cette odyssée à travers les steppes ukrainiennes, les vestiges de la Roumanie de Ceausescu, les nuits de bivouac sur les rives bulgares, les défilés serbes des Portes de Fer, les frontières hongroises hérissées de barbelés... […] Dans les entrelacs des civilisations déchues et des peuples des confins, affleurent les portraits poignants des hommes et des femmes croisés en route, le tableau vivant d'une Europe contemporaine."

 

 

 

 

 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.